Projet "eau pour tous" assurée pour le compte du Congo par Asperbras la société brésilienne. Coût 193 milliards de CFA pour ériger 4000 forages dans un pays traversé par des cours d'eau.  Nous sommes dans la Sangha à côté du village Ketta sur la route de Sembe. Les forages délabrés et délaissés sont envahis par la forêt sous le silence coupable du gouvernement.

 

Participants, membre du CPC à Dolisie. -Image DR

Le CPC, Club de Presse du Congo, manager par Nadine IHOU a étendu ses tentacules le week-end dernier dans le département du Niari, précisément dans la ville de Dolisie, où il a organisé une conférence débat dénommée LA MATINÉE DES MÉDIAS, sous le thème : MÉDIAS & COLLECTIVITÉS LOCALES. A l occasion, le CPC a mis en place le point focal de Dolisie, une initiative qui a rencontré les attentes des professionnels de l information de la capitale de l or vert.

Elèves des écoles primaires de Brazzaville au Mausolée Savorgnan de Brazza

Journée africaine de l'alimentation scolaire 2018 ; une exposition photo au mémorial Savorgnan de Brazza  a été organisée du 1er au 7 mars 2018. Lors du lancement, le Congo, les Usa et le PAM ont signé le programme McGoverner-Dole d'une valeur de 30 millions de dollars américains au profit de 54 000 élèves de 470 écoles primaires du Congo. 50% de bénéficiaires seront des filles, et 12% des autochtones. Ce programme va courir jusqu'en 2022.

Image d'illustration - DR

Une scène inhabituelle. Les habitants de Dolisie ont pu observer un spectacle pour le moins insolite: un gorille s’est évadé du domicile du colonel Rémy Ayayos. Il se promenait sans maître ni laisse, comme si de rien n'était, à travers les rues de la capitale départementale du Niari si tranquille auparavant. L’animal le plus proche de l’humain a agressé et blessé grièvement deux passants.

Une information de Zenga Mambu

Images - DR

Les forces spéciales africaines du Mali, de la Mauritanie, du Burkina Faso et de leurs partenaires occidentaux ont commencé, mercredi à Ouagadougou, des exercices militaires entrant dans le cadre de l'opération "Flintlock 2018".

Ces manœuvres militaires, qui vont durer deux semaines, consisteront en des exercices tactiques de combats rapprochés, des parcours de tirs et des opérations aéroportées. Initiées par le commandement militaire américain dans les pays du Sahel, elles visent à renforcer la capacité de formation et d'intervention des unités spéciales face au terrorisme.

Neuf Ivoiriens ont été interpellés en possession de marijuana, au terme d'une opération menée dans la nuit du 12 avril 2018  par les unités sécuritaires du district de l'Ariana-nord en Tunisie, rapporte le site http://www.arabesque.tn

Le domicile des suspects, situé à Bhar Lazreg, a été pris d'assaut par les agents sécuritaires qui ont arrêté les présumés coupables et saisi 1.350 kilos de marijuana.
 

L'Algérie a, par la voix du porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Abdelaziz Benali Cherif, regretté lundi les propos tenus la veille par l'ambassadeur de France en Algérie, Xavier Driencourt, au sujet de l'octroi des visas aux Algériens. "L'ambassadeur a, de nouveau, montré une propension à étaler publiquement devant les médias des appréciations inopportunes, peu amènes et donc inacceptables", a souligné M. Benali dans une déclaration à l'agence de presse officielle APS.

En visite guidée organisée dimanche au profit des journalistes à l'occasion de l'inauguration du nouveau centre de réception des demandes de visas à Alger, le diplomate français a affirmé la réduction de la durée des visas, soulignée par certains demandeurs. Selon les médias, M. Driencourt a précisé que le Consulat applique entre autres la "réciprocité". "L'Algérie octroie des visas d'une durée maximale de deux ans", avait-t-il précisé.

Le premier sommet des chefs d’État et de gouvernement de la Commission climat du Bassin du Congo et du Fonds bleu pour le Bassin du Congo prévu initialement du 24 au 25 avril à Brazzaville, à l’initiative de la République du Congo, a été reporté de trois jours et se tiendra du 27 au 29 avril pour des raisons d’agenda, apprend-on de sources diplomatiques à Brazzaville.

La police nationale du Burkina Faso a saisi 3,5 tonnes de cannabis et 53 grammes de cocaïne au cours de l'année 2017, a-t-on appris mardi de source policière. "Au plan national, les services de police ont saisi 3,5 tonnes de cannabis et 53 grammes de cocaïne entre les mains de producteurs, de consommateurs et de trafiquants tout au long de l'année 2017", lit-on dans un communiqué de la police.

Se félicitant des résultats de ses interventions, la police explique que courant fin mars 2018, dans la ville de Ouagadougou, l'Unité Anti-Drogue de la police nationale, a saisi 50,650 kg de cannabis.

L’Association ACB-J3M-France organise une Conférence-Débat le dimanche 29 Avril 2018 à PARIS Gare du Nord, de 14h00 à 18h00, sur la Gouvernance politique et judiciaire en Afrique francophone : les cas du Congo-Brazzaville et du Togo. Parmi les intervenants,  Maître Eric PANTOU, Avocat au Barreau de Paris, - Maître Alexis IHOU, Avocat au Barreau de Lille et  Maître Norbert OGNAMI, Avocat au Barreau de Laon.

Un cocktail servi à l’issue de la Conférence.

Salle Espace Conférences

55 rue Dunkerque 75010 PARIS

Métro Gare du nord

Contact : 0612917729
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le choix par la FIFA d'un arbitre burundais parmi les 99 arbitres dans la phase finale de la Coupe du monde de football en Russie est un "grand honneur pour le Burundi", a déclaré samedi M. Jérémie Manirakiza, secrétaire générale de la Fédération de Football du Burundi (FFB). L'arbitre burundais Jean-Claude Birumushaho a été choisi par la FIFA parmi le staff des arbitres qui officieront à cette compétition qui aura lieu en juin 2018 en Russie.

Plus d'articles...