Pétrole: le Congo a annoncé son "adhésion immédiate" à l'OPEP

Zone CFA
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Dans un communiqué publié le 11 janvier par Florent Tsiba, Directeur de cabinet de Denis Sassou Ngueso, le Congo, pays producteur de pétrole a manifesté sa volonté d'intégrer l'Organisation des Pays Producteurs de Pétrole (OPEP) créée dans les années 1960 sous la houlette des saoudiens. Toujours est-il que pour les congolais, veulent le statut de "membre de plein droit..." et ils annoncent "une adhésion imminente". Cette annonce intervient après le passage à Brazzaville le 8 janvier du ministre saoudien des affaires étrangères qui y avait rencontré Denis Sassou Nguesso. Pour la présidence congolaise, cette adhésion permettra au pays de se donner les moyens de "prendre sa place dans la définition des politiques et la prise des décisions au sein de cette organisation (ndlr OPEP".

Alors que, le prix du baril de pétrole est au plus bas,  les réserves congolaise s"amenuisent et que le pays connaît une crise politique et sociale sans précédent, les observateurs ont du mal à comprendre le véritable enjeu de cette adhésion. Comment pourra t-il peser aux côtés des gros producteurs comme les pays du Golf? Dans la sous-région, c'est le Gabon qui avait tenté l'aventure de l'OPEP en 1975 avant de s'y retirer en 1994; puis a suivi, l"Angola, qui siège à Vienne au sein de l'OPEP depuis 2007.