Faut-il investir dans les crypto-monnaies ?

Economie
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Bitcoin, Ethereum, Ripple, LiteCoin ….. Ces termes vous parlent ? Ce sont des cryptomonnaies. A ce jour, il en existe plus de 1300. La plus connue d’entre elles est évidemment le Bitcoin. En fin d’année la valeur du Bitcoin a dépassé les 15.000 euros mi-décembre. Du coup les médias s’en sont mêlés. De plus en plus de personnes s’intéressent depuis au Bitcoin.

Depuis quelques mois, je m’intéresse à la blockchain : la technologie sous-jacente du Bitcoin. Dès le début de mes recherches, j’ai été fasciné par la technologie de la blockchain qui reprend beaucoup de concepts informatiques connus : système distribué, registre général, système de hachage….Dans cet article, je vais donner quelques éléments pour comprendre le Bitcoin et les crypto-monnaies d’une manière. Il y’aura quelques notions sur le Bitcoin et Ethereum. Si vous souhaitez investir dans les crypto-monnaies, cette introduction posera le cadre.

Beaucoup de personnes me demandent s’ils doivent investir dans le Bitcoin ?

 
Bitcoin

« On investit que dans ce que l’on connait »

Pour acheter et vendre des crypto-monnaies, il faut comprendre :

1. Les technologies sous-jacentes des crypto-monnaies ainsi que leur fonctionnement

2. Evaluer les perpectives d’évolution des crypto-monnaies

Le cas du Bitcoin :

Comme exemple, nous allons nous attarder sur le Bitcoin. C’est la plus connue des crypto-monnaies. Le Bitcoin se base sur la technologie de la blockchain. C’est un concept nouveau. Nous reviendrons dessus.

Qu’est ce le Bitcoin :

Bitcoin est une forme de monnaie numérique, créée et gérée de manière électronique. Personne ne le contrôle. Le Bitcoin n’est pas imprimé comme le dollar ou l’euro. Les Bitcoins sont produits par des personnes (en fait des logiciels sur leurs ordinateurs ) qui résolvent des problèmes mathématiques. C’est ce qu’on appelle les miners.

Pourquoi est-ce différent des monnaies normales ?

Le Bitcoin peut-être utilisé pour des achats électroniques. Dans ce sens, c’est comme toutes les monnaies. Par exemple, on peut faire des achats sur internet ( électronique ) avec sa carte bleu en euros.

Toutefois la principale caractéristique du Bitcoin et qui la rend differente des monnaies conventionnelles est qu’elle soit décentralisée. Aucune institution, banque ou système central ne contrôle sa création ou sa gestion. Cela se fait au sein du réseau du Bitcoin. L’ensemble des ordinateurs qui résolvent les problèmes mathématiques. Les fameux mineurs.

Qui est à son origine :

Un informaticien du nom Satoshi Nakamoto qui a conçu ce système de paiement électronique basé sur les preuves mathématiques. L’idée était de produire une monnaie électronique indépendante d’une autorité centrale, transférable electroniquement , plus ou moins rapidement, avec très peu de frais.

Contrairement aux monnaies conventionnelles qui sont « créées » et imprimées par les banques, le Bitcoin est créée électronique par une communauté d’utilisateurs qu’on peut rejoindre librement. Ils sont crées au travers de logiciels qui utilisent la puissance des ordinateurs. Ce réseau traite également les transactions faits avec le Bitcoin.

Limité à 21 millions :

Le protocole du Bitcoin limite le nombre de Bitcoins à 21 millions.

Sur quoi se base le Bitcoin ?

Les monnaies conventionnelles se basent sur des matières comme l’or ou l’argent. Le Bitcoin se base sur les mathématiques. Dans le monde, les miners utilisent une formule mathématique pour produire des Bitcoins. Cette formule mathématique est disponible librement et n’importe qui peut la vérifier. Le logiciel de calcul est open source. Ce qui veut dire que toute le monde peut consulter son code source et vérifier son fonctionnement.

Quelles sont les caractéristiques du Bitcoin ?

• Il est décentralisé : C’est un système décentralisé. Aucune autorité centrale ne la contrôle. Chaque machine qui mine les Bitcoins et traite les transactions fait partie du réseau. Aucune autorité ne peut décider de geler les Bitcoins des miners. Chose qui est possible avec les monnaies conventionnelles. La Banque Centrale Européenne l’a fait en Chypre lors de la crise financière de 2013. Si une partie de réseau est hors ligne, les fonds restent disponible.

• C’est facile à mettre en place : Ouvrir un compte marchant est une tâche très simple et sans frais contrairement à un compte marchant pour recevoir les paiements par carte bancaire

• C’est anonyme : Les comptes de paiement ne stockent aucune information personnelle.

• C’est transparent : Bitcoin stocke les détails de chaque transaction dans un registre général appelé blockchain. Si vous utilisez publiquement une adresse bitcoin chaque miner peut savoir combien de bitcoin sont stockés à cette adresse. On ne peut pas savoir à qui cette adresse appartient.

• Les frais de transaction sont faibles : Les frais sont minimes par rapport aux frais bancaires de transferts internationaux

• C’est rapide : Les envois d’argent sont possibles sans limitation géographiques. Le transfert est réalisé une fois que le réseau a traité le paiement.

• C’est pas annulable : Lorsque vos bitcoins sont envoyés, vous ne pouvez pas rapatrier vos bitcoins sauf si le récipendiaire vous le renvoie.

Quelles sont les autres crypto-monnaies dans lesquels on peut investir ?

Lire la suite sur: https://medium.com/