Pour la ministre des armées en visite au Mali, « la France fait fléchir le djihadisme »

Afrique
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

« Depuis ce petit avant-poste niché au milieu du désert, la France agit et fait fléchir le djihadisme » : Florence Parly, ministre des armées, a passé, dimanche 31 décembre 2017, le réveillon avec 200 soldats français basés à Tessalit, le poste le plus au nord de la force « Barkhane » au Mali.

« C’est mon premier réveillon avec nos forces et je suis extrêmement honorée de le passer ici avec vous », lance la ministre sous une immense tente aménagée pour l’occasion.

Poulet aux morilles et saint-émilion

Sur les tables soigneusement dressées défilent des plats de fête : saumon, crevettes, poulet aux morilles, le tout arrosé de saint-émilion. Et pour chacun, un Opinel, cadeau du ministère des armées. Dehors, la pleine lune éclaire le camp retranché, planté dans une étendue désertique à 100 km de la frontière algérienne.

« Un Nouvel An à Tessalit, ça reste quelque chose d’unique, même si on est loin de chez soi, explique le chef de ce poste avancé, le capitaine Etienne (les noms de famille restent confidentiels pour des raisons de sécurité). Notre famille à nous, ce soir, c’est Tessalit, même si on n’oublie pas les nôtres qui sont en France. »


En savoir plus sur http://www.lemonde.fr

Sign up via our free email subscription service to receive notifications when new information is available.