Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /httpdjail/var/www/vhosts/zianatv.com/httpdocs/plugins/system/t3/includes/menu/megamenu.php on line 141 CONGO-BRAZZA. Le "terroriste" Ntumi s'invite à la table du gouvernement
24
Sam, Fév
0 New Articles

CONGO-BRAZZA. Le "terroriste" Ntumi s'invite à la table du gouvernement

Afrique
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Son ombre a plané dans la salle de réception de la primature, son esprit a hanté les participants à l'audience accordée ce lundi 22 janvier par le premier ministre Clément Mouamba aux hommes ayant participé au 1er round des négociations entre le gouvernement et le Pasteur Ntumi. Lui était absent, mais tout a semble t-il tourné autour de sa personne.

Dans la salle de conférence de la primature, étaient attablés d'un côté, Raymond Mboulou ministre de l'intérieur, Roland Bouiti-Viaudo, vice président du parlement; de l'autre Ane Philippe Bibi chef de la délégation représentant le Pasteur Ntumi et Gustave Ntondo, négociateur en chef au nom de Ntumi; au bout de la table, Clément Mouamba qui réceptionnait le rapport final des travaux du comité ad'hoc et paritaire des accords de cessez le feu et de cessation des hostilités dans le département du Pool. Si les détails de ce rapport n'ont pas encore rendus publics, nous avons dores et déjà, qu'il a consacré une part non négligeable à la situation personne du Pasteur Ntumi, dont la levée du mandat d'arrêt lancé contre lui par le procureur Oko Ngakala était au centre des négociations. 

A LIRE AUSSI. Pool: le Procureur Oko Ngakala va t-il manger son mandat d'arrêt lancé contre Ntumi?

 

Des indiscrétions issues de la commissions paritaire, il est à noter, que certains revendications du Pasteur Ntumi, telles que l'implication de la communauté internationale dans la résolution de la crise politique, l'organisation d'un dialogue inclusif, la libération des prisonniers politiques, devront faire l'objet d'une étude approfondie entre les parties, le gouvernement hésitant de donner un blanc seing à celui qui était qualifié il y a encore quelques jours de "terroriste".

Si les détails de ce rapport n'ont pas été rendus publics, nous avons dores et déjà, qu'il a consacré une part non négligeable à la situation personne du Pasteur Ntumi, dont la levée du mandat d'arrêt lancé contre lui par le procureur Oko Ngakala. Clément Mouamba s'est satisfait des avancées notées dans le dialogue entre les deux parties et, a t-il réitéré la volonté du gouvernement "de faire aboutir ce processus de paix, pour le bien des populations et de tout le pays".