Selon les informations du Monde, le milliardaire breton a été placé en garde à vue dans le cadre d’une information judiciaire ouverte notamment pour « corruption d’agents publics étrangers » et portant sur les conditions d’obtention en 2010 de deux des seize terminaux à conteneurs opérés par le groupe Bolloré sur le continent africain, l’un à Lomé, au Togo, l’autre à Conakry, en Guinée.

Les magistrats soupçonnent les dirigeants du groupe d’avoir utilisé leur filiale de communication Havas pour faciliter l’arrivée au pouvoir de dirigeants africains en assurant des missions de conseil et de communication sous-facturées. Et ce, dans un seul objectif : obtenir les concessions portuaires des lucratifs terminaux à conteneurs.

Plusieurs autres cadres du groupe étaient eux aussi en garde à vue ce mardi : le directeur général du groupe Bolloré, Gilles Alix, et Jean-Philippe Dorent, responsable du pôle international de l’agence de communication Havas.

A Lire sur www.lemonde.fr 

Image d'illustration - DR

Arrêter sa voiture pour téléphoner ne permet pas d’échapper avec certitude à une verbalisation et un automobiliste peut être sanctionné pour l’usage du téléphone tenu en main même s’il est en stationnement. La Cour de cassation juge en effet qu’il ne faut pas confondre la circulation et le mouvement. « Un véhicule arrêté, le moteur à l’arrêt, peut être regardé comme étant toujours en circulation », estime-t-elle.

Les juges font cependant une exception. Ils admettent qu’un automobiliste en panne puisse se servir de son téléphone, même s’il est arrêté sur une voie de circulation.

BICHKEK, 8 janvier (Xinhua) -- Au total, 159 sites et comptes Internet de réseaux sociaux identifiés comme contenant des informations liées à l'extrémisme et au terrorisme ont été fermés au Kirghizistan en 2017, a rapporté lundi le service de presse du bureau du procureur général du pays.

Tous les sites et comptes Internet ont été fermés par une décision de la cour, a indiqué le service de presse.

Agissant sur demande du bureau du procureur général, la cour a ordonné le blocage de l'accès aux sites et comptes Internet qui disséminaient des informations extrémistes et terroristes, a spécifié le service de presse.

Le document a mentionné en particulier les sites de Hizb ut-Tahrir-al-Islami, des talibans, de l'Etat Islamique et des autres organisations dont les activités sont interdites dans la république.

L'attention du bureau du procureur général porte principalement sur l'utilisation d'Internet par différents mouvements et organisations radicaux pour propager l'idéologie de l'extrémisme et du terrorisme, ainsi que le recrutement de mercenaires pour la participation dans les conflits armés. 

MOSCOU, 4 janvier (Xinhua) -- Le président russe Vladimir Poutine a signé un décret pour relancer les vols directs vers l'Egypte après plus de deux ans de suspension suite au crash d'un avion, a annoncé jeudi le Kremlin.

Le premier vol se fera probablement en février, a indiqué le mois dernier à Moscou le ministre russe des Transports, Maxim Sokolov, au terme d'une réunion avec le ministre égyptien de l'Aviation civile, Sherif Fathy.

La Russie a suspendu tous les vols directs vers l'Egypte après le crash d'un avion russe dans la péninsule égyptienne du Sinaï le 31 octobre 2015.

D'après Moscou, une bombe placée par des terroristes a explosé dans l'avion, qui avait décollé de la ville balnéaire égyptienne de Charm el-Cheikh et qui devait se rendre à St-Petersburg. Les 224 passagers à bord ont été tués.

L'abbé Olivier Ndjimbi-Tshiende, 66 ans, prêtre germano-congolais, a décidé de quitter à compter du 1er avril 2018 sa paroisse de Zomedig en Bavière car il ne supportait plus les injures racistes. L'annonce a été faite par le curé lors de la messe du dimanche 28 janvier.  « Le prêtre Olivier Ndjimbi-Tshiende mettra fin au 1er avril à son sacerdoce dans la paroisse de Zornedig » en Bavière, « et occupera de nouvelles fonctions », a confirmé l’Evêché de Munich duquel il dépend.

L'arrivée des migrants en Bavière, porte d'entrée en Allemagne, n'a pas arrangé les relations entre le prêtre et certains paroissiens. Olivier Ndjimbi a indiqué avoir reçu de nombreuses menaces de mort anonymes et fait l’objet d’insultes racistes, souvent publiques, émanant notamment d’élus locaux du parti conservateur CSU, branche bavaroise du mouvement de la chancelière Angela Merkel ( CDU), qui contrôle depuis des décennies cet Etat régional très catholique.

Arrivé dans la paroisse en 2012, le prêtre s’était récemment désolidarisé de prises de position anti-migrants de deux responsables locaux de la CSU.  

ATHENES, 8 janvier (Xinhua) -- Un tribunal d'Athènes a temporairement suspendu, lundi, le statut d'asile accordé à l'un des huit officiers turcs ayant trouvé refuge en Grèce.

"Nous ne craignons pas la justice indépendante grecque. Tout ce que nous demandons, c'est que nos vies ne deviennent pas un jeu politique", ont déclaré ces officiers turcs au quotidien grec Virma (Tribune) par le biais de leurs avocats.

La cour d'appel administrative d'Athènes a accepté la demande de l'Etat grec de suspendre temporairement la décision prise par un comité administratif à la fin du mois de décembre dernier sur l'asile accordé à l'un des militaires turcs ayant fui vers la Grèce la nuit d'un coup d'Etat raté en Turquie.

La demande du gouvernement a été acceptée lundi pour "des raisons d'intérêt public, mais aussi dans l'intérêt des militaires turcs", a expliqué la cour.

L'officier concerné restera en détention avec sept autres militaires turcs jusqu'au verdict final sur leurs demandes d'asile.

En janvier 2017, la cour suprême grecque s'est prononcée contre l'extradition des huit militaires vers Ankara, où ils sont considérés comme des traitres.

Depuis juillet 2016, les huit officiers nient toute implication dans la tentative de coup d'Etat et disent craindre pour leur sécurité s'ils retournaient en Turquie.

Leurs avocats ont fait savoir que les militaires turcs comptaient porter leur affaire devant le Conseil d'Etat, la plus haute cour administrative de la Grèce, si leurs demandes d'asile étaient rejetées par les cours d'appel. Fin

 
 
 
Sign up via our free email subscription service to receive notifications when new information is available.