"Quand Jean-Louis m'a proposé de devenir le parrain, j'ai tout de suite accepté".

Jean-Marie Bigard avait retiré sa casquette d'humoriste ce matin pour celle de l'enfant fan de rallye-raid. Il a bien sûr commencé par défendre son association "bouchons d'amour" qui collecte les bouchons des bouteilles en plastique afin de les revendre au profit d'infrastructures scolaires en Afrique. "L'Africa Eco Race va me ramener un camion entier de bouchons ! Le meilleur moyen de faire du recyclage et de construire de nouvelles écoles." Le comédien était là pour la bonne cause mais également pour vivre un rêve lui qui adore les camions de course : "j'ai rencontré Gérard De Rooy (vainqueur du Dakar), je suis impressionné !"

Pendant 2 heures, Jean-Marie Bigard a vu défiler tous les participants un par un pour son plus grand bonheur.

35 pilotes en motos, 110 en voitures et 34 en camions vont traverser le Maroc et la Mauritanie avant de rejoindre la ligne d'arrivée au bord du Lac Rose au Sénégal le dimanche 14 janvier. Ils seront 91 à prendre part à la course dont 34 motos, 1 quad, 35 voitures, 9 SSV et 12 camions. Le tout sous 27 nationalités différentes. Tous étaient à la fois excités et émus avant de prendre le départ, derniers instants pour dire au revoir à la famille et aux amis, quelques photos et c'est parti, direction le port de Sète pour prendre le bateau. Les sourires remplissaient tous les véhicules, la fierté de prendre part à une telle aventure s'est bien faite ressentir.

La Tanzanie va procéder à un recensement de tous les hippopotames et crocodiles du pays, afin de renforcer ses mesures de protection de la faune sauvage, a déclaré mercredi un haut responsable.

Cette décision survient après plusieurs rapports indiquant que les braconniers s'en prennent maintenant aux animaux pour leurs dents, qui bénéficient d'un marché très lucratif en Asie.

Simon Mduma, directeur général de l'Institut de recherche sur la faune sauvage de Tanzanie, a déclaré dans une interview que le recensement des populations d'hippopotames et de crocodiles se ferait entre juillet et août 2018.

Les fonds nécessaires ont déjà été sollicités, et son institut se lancera dans cette entreprise pendant la saison sèche, a-t-il précisé.

"Malheureusement, l'an dernier, les bailleurs nous ont transmis les fonds alors que la saison sèche était déjà finie. Le recensement a été un échec, dans la mesure où il doit principalement se faire dans des rivières, et implique également des observations aériennes et terrestres", a-t-il déclaré.

Selon M. Mduma, ce chantier devrait durer un mois, et commencera avec les hippopotames et les crocodiles des parcs nationaux et des réserves de chasse du sud de la Tanzanie. Il impliquera la participation d'experts des Parcs nationaux de Tanzanie et de l'Autorité tanzanienne de gestion de la faune sauvage.

Un grimpeur japonais et son guide sont morts lors du nouvel an en descendant les pentes de la Montagne de la Table qui surplombe Le Cap, en Afrique du sud.